- HISTOIRE EROTIQUE GAY -



Depucelage au sauna


J'ai longtemps rêvé de jouir avec un garçon avant de me décider à entrer dans
un sauna à Paris à la fin des années '70. Aujourd'hui, j'ai 43 ans. Je n'avais
aucune expérience homosexuelle et je savais encore moins comment fonctionnait
un sauna, et heureusement pour moi, le sida ne sévissait pas.

J'avais alors 21 ans, j'ai rencontré un mec d'une trentaine d'années dans le
vestiaire, je lui ai demandé de me guider. Je me suis déshabillé en
m'arrangeant de telle sorte qu'il puisse voir mon ventre et mes fesses. J'ai
mal attaché ma serviette autour des reins si bien qu'il m'a proposé de
m'apprendre à la mettre. Je bandais déjà très fort quand il a enlevé cette
serviette pour la remettre comme il fallait, mais il n'en a pas profité à ce
moment-là alors que j'étais nu entre ses bras.

Il m'a montré les cabines, la piscine, le bar, le cinéma, le sauna très
simplement en me disant que lui se préparait à partir lorsque je l'avais
rencontré au vestiaire. Il avait passé l'après-midi entier à faire l'amour
plusieurs fois et que décidemment, il se sentait incapable d'éprouver le
moindre désir sur le moment.

Il me l'a dit très gentiment en caressant la nuque et en m'embrassant la bouche
avant de me quitter. Je me suis retrouvé autour de la grande vasque du sauna où
coulait l'eau fraîche sur les pierres brûlantes. un quinzaine de mecs étaient
penchés vers cette eau qui nous rafraîchissait de l'atmosphère étouffant de la
pièce. Sur les gradins de pierre derrière nous, plusieurs dizaines de garçons
nus ou presque étaient allongés seuls ou en couples.

Je n'avais encore vu personne faire l'amour, l'ambiance était moite et calme.
Pendant que je laissais couler l'eau de la fontaine sur ma nuque, le dos
tourné vers les garçons des gradins, seulement couvert de ma serviette que je
ne sentais pas très solidement attachée à ma taille, j'ai senti deux mains
monter sur mes jambes vers mes cuisses, qui venaient du dessous de l'énorme
vasque.

J'étais surpris et heureux et immédiatement j'ai durci pendant que
machinalement j'écartais mes cuisses. Les mains ont glissé sous la serviette
et remonté vers mes fesses. Je craignais sur le moment que la serviette se
dénoue et expose mon corps nu à des regards étrangers, mais l'excitation a pris
le dessus, d'autant plus facilement qu'une bouche a pris possession de mon
gland.

J'étais branlé en public mais personne encore ne s'en rendais compte. Mais
bientôt je me mis non seulement à gémir mais j'annonçais fièrement à mes
voisins que je me faisais sucer. Je ne voulais pas communiquer avec mon baiseur,
je m'accommodais merveilleusement de la situation qui a duré de longues minutes
pendant lesquelles je tortillais mon cul et soupirais bruyamment.

Quand le moment est venu pour moi d'éjaculer, j'ai saisi les cheveux de mon
mec et j'ai brutalement empalé sa gorge sur mon gland. Je sentais ses dents
sur mon ventre et lui le pauvre garçon étouffait sous mes giclées de sperme au
rythme de mes coups de reins qui précipitaient mon gland au fond de sa gorge à
chaque nouveau spasme. Je jouissais aussi de l'entendre éructer et peut-être
vomir sur ma bite mais je tenais bon, je ne l'ai pas laché avant d'avoir vidé
entièrement mes couilles dans sa bouche.

Pendant qu'il se débattait, ses mains ont remonté plus haut et ma serviette
dénouée est tombée. J'étais nu en public, en plein orgasme. J'avais un peu peur
que quelqu'un en profite et vienne derrière moi pour introduire son sexe. Je
n'avais aucune expérience à part la masturbation jusqu'à ce jour.

Quand j'étais bien vidé, je suis sorti du suceur et j'ai bien essuyé ma queue
dans sa bouche en lui ordonnant de me lécher le manche. Je n'ai pas vu ce
garçon, je ne sais pas son âge, son look, je crois seulement qu'il était black
car ses cheveux étaient crépus. Je pense souvent à lui, il m'a merveilleusement
baisé.

[ Fermer la fenetre ]


- histoire erotique gay - histoire erotique gay -

Copyright © 2001 AnusGay. Tous droits réservés.
Google.fr Google.ch Google.be Google.ca